Carnet de route

Deux jours en dévoluy

Le 19/01/2013 par LAMBERT Pierre

Les 19 et 20 janvier 2013 nous étions huit pour une sortie raquette dans le Dévoluy : Ambre, Jérôme, Manon, Bertrand, Jean François, Edmond, Pierre et bien sûr le grand organisateur du week-end Jean Pierre.

La météo n'était pas de note côté : neige, pluie, nuages, brouillard, … Jean Pierre a été obligé de revoir entièrement ses plans de randonnée, nos balades ont été perturbées par les conditions d'enneigement, pourtant nous avons passé deux jours excellents.

 

Le samedi après avoir mangé au col du Festre (1442 m, là où passe la route) sous la neige, nous avons chaussé les raquettes et après une initiation à l'usage de l'ARVA, nous sommes partis toujours sous la neige sur les pentes et replats à l'ouest du col.

Dans une ambiance hivernale, évitant la proximité des versants avalancheux, nous nous sommes élevés jusqu'à une cabane pastorale située vers 1700 m. Nous nous y sommes abrités pour une petite pause. Puis en revenant en partie sur nos pas (itinéraire impraticable autrement avec ces conditions météorologiques), nous avons rejoint la cabane de la Rama (1572 m) située dans un grand vallon.

En descendant ce vallon, puis en remontant légèrement nous avons rejoint le col du Festre où quelques boissons chaudes (ou pas) nous ont revigorés.

Ensuite nous avons rejoint le gîte « La ruche » situé au hameau du Collet non loin de Saint Etienne en Dévoluy. Là une douche chaude, un peu de repos, de bonnes discussions, des rires et le très bon repas préparé par Jean Pierre ont achevé de nous remettre en forme.

 

Toute la nuit il a plu. Au matin les alentours du gîte étaient en partie déneigés. Le paysage était magnifique.

Nous sommes partis vers le haut, après Saint Etienne en Dévoluy, jusqu'au hameau de l'Enclus. Nous nous sommes garés au pont du Villard (1352 m) et avons commencé la montée vers notre objectif : le col de Rabou (1888 m). La neige était là et l'ambiance encore plus hivernale et montagnarde que la veille.

La montée dans un paysage tout blanc, de bois et d'alpage, était splendide. Arrivés au-dessus des derniers arbres, le vent balayait le désert blanc et criblait nos visages de cristaux de neige. Belle et rude ambiance.

Nous sommes arrivés au jas de Barges (1696 m) où nous nous sommes restaurés. De là, lors d'une petite éclaircie nous avons aperçu le col de Rabou.

Au delà du jas la piste du col présentant des dangers d'avalanche, nous avons décidé de prendre le chemin du retour.

Nous comptions redescendre par la route qui mène du col de Rabou à l'Enclus. Mais là aussi, après s'en être un peu rapproché, les grands versants avalancheux, au dessus de nous, nous ont dissuadés de continuer.

Nous sommes donc redescendus par le même chemin qu'à l'aller, avec le même plaisir.

Petite balade donc, mais splendide.

 

En résumé, un week-end « d'enfer », dans une super ambiance (à tout point de vue) !







CLUB ALPIN FRANCAIS AVIGNON ET VAUCLUSE
3 RUE SAINT MICHEL
84000  AVIGNON
Contactez-nous
Tél. 04 90 82 66 17
Permanences :
jeudi 18h30 à 20h30
Agenda