Carnet de route

ESCALADE: ma TOUTE première fois

Le 30/09/2018 par MARIE

Dimanche étant prévu comme une des dernières journées de l'Eté, je me suis dit: "Et si j' essayais l'escalade ?"  

Avec Florence et Andrés, je suis en confiance, il ne peut rien m'arriver. Au pire, si c'est trop inquiétant, je regarderai les autres, je resterai spectatrice. 

Mais c'était sans compter les autres membres du groupe, ceux qui savent si bien grimper, ça paraît si facile quand on les écoute... Et un coéquipier censé m'assurer qui ne voulait pas me laisser descendre, je ne le nomme pas, il est sur la photo avec moi !

Je souris d'ailleurs sur la photo alors que 2 minutes auparavant, je voulais juste mourir. Moi qui pensais avoir le vertige, il parait que non, sinon j'aurais sauté. Je n'ai pas sauté donc j'ai juste "peur du vide", voilà qui à le mérite d'éclairer ma lanterne, de là à me faire grimper une parois verticale, il n'y a qu'un pas, mais un grand pas tout de même !

Pour ma satisfaction personnelle, j'ai réussi à grimper quelques mètres, je ne sais pas combien au juste (quand on a peur, on ne compte pas), c'est déjà une grande victoire. Etant enfant, j'ai subi les courses d'orientation dans les Alpilles avec passage obligé aux échelles, ces barreaux soudés  au parois rocheuses. J'en gardais un souvenir très pénible, voire une terreur qui m'empêche toujours de grimper sur une échelle (ne me demandez pas de changer une ampoule de plafonnier, les bougies, c'est très bien en fait). 

Alors pourquoi venir ? Pour apprivoiser cette peur justement (pour arrêter de m'éclairer à la bougie aussi). Et une fois que j'ai levé le nez de mon nombril, j'ai vu des gens sympathiques, leur plaisir contagieux, l'occasion de profiter de cette belle journée, pour papoter, promener, s'en mettre plein les mirettes, le site est très beau. J'ai entendu des phrases bien singulières: "tu montes en tête ?", "non, en moul'" (j'espérais qu'ils parlaient de moules-frites, que nenni), "tu as oublié une dégaine", "prend-moi sec, très sec" (à ne pas sortir du contexte, merci)...

Finalement, je suis bien les pieds sur terre, pour marcher et pratiquer le yoga mais, c'était une belle découverte.

Vais-je réitérer l'expérience ? Je pense aller en salle, pour comparer les sensations, et avoir toutes commodités à disposition: des toilettes, des barres de céréales dans un distributeur, et un tube d'Arnica...







CLUB ALPIN FRANCAIS AVIGNON ET VAUCLUSE
3 RUE SAINT MICHEL
84000  AVIGNON
Contactez-nous
Tél. 04 90 82 66 17
Permanences :
jeudi 18h30 à 20h30
Agenda